Appel à propositions 2016: Optimiser l’impact des transferts d’argent

 

SOURCE : FIDA

Promouvoir les dispositifs innovants de transfert d’argent et d’investissement des travailleurs migrants dans les économies rurales

Le FIDA, par l’intermédiaire de son Mécanisme de financement pour l’envoi de fonds (MFEF) et en partenariat avec la Commission Européenne, le Gouvernement du Luxembourg et le Ministère espagnol des affaires étrangères et de la coopération, souhaite vous informer du lancement de l’Appel à propositions de 2016: Optimiser l’impact des transferts d’argent (Scaling Up REmittances – SURE).

À travers l’Appel de cette année, et en ligne avec les Objectifs de développement durable, le MFEF vise à accroître les opportunités économiques des communautés rurales pauvres en maximisant l’impact des transferts d’argent et de l’investissement des travailleurs migrants pour le développement agricole.

L’Appel à propositions SURE 2016 sera lancé le 16 juin, en occasion de la Journée internationale des transferts d’argent familiaux.

L’Appel à propositions SURE 2016 se concentre sur deux objectifs principaux:

  • Promouvoir l’accès et l’utilisation des services de transfert d’argent en tant qu’instrument d’inclusion financière
  • Promouvoir l’investissement et l’entreprenariat des travailleurs migrants en tant qu’instruments de développement économique local

Pour chacun de ces objectifs, l’Appel à propositions SURE 2016 portera sur les thèmes suivants:

A.    Les transferts d’argent en tant qu’instrument d’inclusion financière

  • Thème A1 : Accroître l’accès aux services de transfert dans les zones rurales
  • Thème A2 : Promouvoir l’utilisation de produits financiers adaptés en lien avec les transferts d’argent

B.    Promouvoir et formaliser les investissements des migrants 

  • Thème B1 : Mécanismes et instruments d’investissement financier pour les migrants
  • Thème B2 : Entreprenariat des migrants dans les pays d’origine

C.    Objectifs transversaux

  • Thème C : Thème ouvert. Sous cette catégorie peuvent être proposées des approches innovantes traitant de problématiques transversales ou visant à produire des biens publics utiles à toutes les parties prenantes.

Toutes les propositions doivent cibler les pays membres du FIDA et relever de l’une des deux catégories suivantes:

  • Projets pilotes innovants ayant fait leurs preuves à petite échelle et ayant besoin de capitaux supplémentaires pour faire la démonstration de l’efficacité de leur modèle et de leur potentiel de réplication à grande échelle.
  • Projets d’extension de modèles éprouvés et de bonnes pratiques dans les domaines des transferts d’argent et de l’investissement de la diaspora. Il peut s’agir d’initiatives performantes éprouvées qui : (i) peuvent être étendues à des zones géographiques ou des groupes cible plus larges, (ii) peuvent avoir pour effet d’étendre la gamme des produits adaptés aux populations rurales, ou (iii) peuvent devenir partie intégrante de programmes publics de développement tels que des politiques publiques ou des programmes nationaux/régionaux.

Cet appel est ouvert aux organismes publics, aux groupementsprivés et aux organisations de la société civile qui souhaitent obtenir un financement sous forme de don par le MFEF ; les projets fondés sur des partenariats multisectoriels seront privilégiés.

Processus de soumission des propositions

La soumission des propositions pour l’Appel à propositions 2016 se fera exclusivement en ligne à travers un portail dédié du FIDA : outil de soumission. Le FIDA ne considèrera les propositions soumises selon d’autres modalités.

L’outil de soumission sera ouvert aux applications à compter du 1 juillet 2016.

Lire la suite