Mme le Ministre de l’Economie Solidaire et de la Microfinance en visite de travail à l’association professionnelle des systèmes financiers décentralisés (APSFD-SENEGAL) :

Mme Aminata Angélique Manga, Ministre de l’Economie Solidaire et de la Microfinance, restaure la confiance auprès des acteurs du secteur et s’engage!   

Mme Aminata Angélique Manga, Ministre de l’économie solidaire et de la microfinance, accompagnée des membres de son cabinet, a effectué une visite de travail auprès des acteurs clés du secteur le Mardi  27 Février 2018, à 11 heures 30 au siège de l’Association Professionnelle des Systèmes Financiers Décentralisés (APSFD-Sénégal).

En effet la traditionnelle visite de courtoisie des autorités étatiques à l’APSFD-Sénégal a été le prétexte pour rencontrer l’échantillon d’acteurs professionnels clés du secteur, représenté au sein de  l’Association Professionnelle APSFD-Sénégal.

Dans son mot de bienvenue, Monsieur Mamadou Lamine GUEYE, Président du Conseil d’Administration de l’Association, a saisi l’occasion pour lui souhaiter la bienvenue et prier pour que le Seigneur lui gratifie d’une réussite totale dans la prise en charge de la noble et exaltante mission que le Président de la République lui a confiée  et dont la finalité est d’aider les populations démunies de notre pays à accéder à des ressources financières leur permettant de développer des activités génératrices de revenus pour améliorer leurs conditions d’existence.

Dans son allocution, Mme le Ministre après avoir remercié l’APSFD – Sénégal, a précisé son choix de démarrer sa feuille de route à travers cette visite de travail avec les professionnels du secteur car cela traduit selon elle, l’utilité de l’Association et sa place d’interlocutrice privilégiée entre l’état et les acteurs. Elle en veut pour preuve l’organisation réussie du Forum des Investisseurs en Microfinance au mois de Décembre 2017 dont le rapport général consignant les principales préoccupations des acteurs du secteur lui a été transmis.

Mme Aminata Angélique Manga a félicité l’APSFD-Sénégal pour sa grande contribution aux performances du secteur à la fois en tant qu’acteur et partenaire. Elle s’est appuyé sur les résultats du secteur  en 2016 selon les indicateurs de la BCEAO (208 SFD, plus de 2,5 millions de membres/clients de SFD, un encours d’épargne de 285 milliards de FCFA, plus de 306 milliards de FCFA d’encours de crédit et un taux de pénétration de 18%)  pour dire que le Sénégal se positionne comme leader dans la zone UEMOA.

Rappelant que  le secteur de la microfinance a contribué à hauteur de 10,4% au financement de l’économie nationale et de 3,7% au PIB, Mme le Ministre a qualifié le secteur de la microfinance de transversale, dynamique, constructif et inclusif. Ainsi, pour matérialiser l’idée du Président de la République dans le Plan Sénégal Emergent –PSE, l’état du Sénégal a l’impérieux devoir de s’appuyer sur les systèmes financiers décentralisés et c’est également la raison de cette visite de travail.

Malgré ces performances du secteur, Mme Aminata Angélique MANGA affirme avoir une claire conscience,  que des défis majeurs restent à relever car l’analyse diagnostique réalisée lors de la dernière lettre de politique sectorielle de la microfinance a identifié des contraintes et quelques fragilités du secteur. C’est pourquoi, poursuit-elle, l’état du Sénégal a adopté la LPS/MF stratégique 2016-2020 afin d’accroître les performances du secteur à travers des actions ciblées qui se retrouvent pour l’essentiel dans le rapport final du Forum des Investisseurs transmis par l’APSFD – Sénégal.

Comme elle l’a rappelé, les recommandations fortes issues des travaux de ce forum, font état de l’importance de poursuivre le processus de mobilisation des ressources prioritaires de la nouvelle LPS/MF, de la mise en place du Fonds National de la Microfinance, de la mise en œuvre du PLASEPRI 2 suite aux résultats positifs de la phase 1,  de rendre opérationnel le Programme de Promotion de la Microfinance Islamique – PROMISE d’un montant de 47 milliards en collaboration avec les SFD.

Pour Mme Aminata Angelique MANGA, rendre les SFD performant est un gage de succès, de financement inclusif, qui permet d’atteindre les cibles rurales les plus reculées et souvent exclues des systèmes bancaires classiques.

Elle  affirme que son Ministère s’engage à résolument appuyer la promotion de la Finance Digitale pour relancer le projet Mobile Banking, poursuivre le programme d’éducation financière des membres/clients des SFD et du grand public, veiller à la mise en place de la centrale des risques pour le secteur de la microfinance  et enfin, à appuyer l’élaboration d’un cadre d’appui des SFD en difficulté car cela relève du rôle de l’état compte tenu de leur contribution au PIB du pays.

Réitérant fortement son engagement à l’APSFD-SENEGAL, Madame Aminata Angélique MANGA a lancé un appel à l’endroit de tous les acteurs du secteur à mener toutes ces actions dans le cadre d’un dialogue constant, fondé par le partage de la stratégie et enjeux du secteur d’où le rappel de la 26ème CNC qui se tiendra ce 2 mars 2018 sous sa présidence. Elle a aussi rappelé les objectifs communs de son ministère et de l’APSFD-SENEGAL et en appelle à un état d’esprit constructif afin de contribuer à donner corps et âmes à la vision du Président de la République de faire de la Microfinance un levier fondamental pour l’inclusion financière et sociale et afin de lutter contre les disparités.

Pour démontrer son engagement, Madame Aminata Angelique Manga a affirmé être  prête  à sillonner avec les acteurs le Sénégal, pour voir  sur le terrain les réalisations faites et évaluer ensemble ces centaines de milliards octroyés en terme de financement à des bénéficiaires et apprécier l’impact par rapport aux objectifs et missions respectifs des SFD et l’état du Sénégal. Elle s’est félicitée de voir jetées, les bases d’une collaboration fructueuse entre l’APSFD et son Ministère.

Interrogé par les journalistes à la fin de la visite, M. Mamadou Lamine GUEYE, Président de l’APSFD-SNEGAL, s’est dit rassuré par l’engagement ferme de Madame le Ministre de descendre sur le terrain afin d’apprécier les efforts de performance des SFD. Il a exprimé la satisfaction collective de ses collègues acteurs, de voir enfin un ministre de la Microfinance qui s’occupe réellement du secteur, car venu avec une claire vision des préoccupations majeures des SFD et proposant des pistes de solutions et de résolution des problèmes.

Au nom des Membres de l’APSFD-SENEGAL, il s’est dit optimiste quant à l’engagement de Madame le Ministre à accompagner l’APSFD-SENEGAL dans le plaidoyer à l’endroit des élus de l’Assemblée Nationale, du Haut Conseil des Collectivités Territoriales et enfin du Conseil Economique Social et Environnemental – CESE car il est inconcevable qu’un secteur qui travaille avec deux millions sept cent mille (2 700 000) sénégalais économiquement actifs et qui injecte plus de 300 milliards de FCFA de crédit n’y soit pas représenté.

 

 Par Mme Magatte Wade SAMBE

Chargée de Communication, des Innovations et Technologie de l’APSFD-SENEGAL

Tél: +221 77 557 48 07 / Email: magatte@apsfdsenegal.sn